Formation

Facilitateur, rôle essentiel pour la coopération

Ni manager, ni médiateur, le facilitateur joue un rôle essentiel dans le développement de la coopération

Le facilitateur est au service du groupe pour un temps défini :

1/ Il tient le cadre du travail :
  • Il fixe ou fait construire les règles du fonctionnement collectif
  • Il apporte de la méthode et des outils
  • Il est garant du déroulement de la séquence de travail
  • Il veille au climat de travail
  • Il surveille les interactions et les émotions

2/ Il s’abstient sur le fond :
  • Il accepte de ne pas avoir d’avis le temps de la séquence de travail
  • Il n’entre pas dans le sujet traité
  • Il suspend son jugement
  • Il gère ses émotions

3/ Il fait aboutir
  • Il encourage, relance, stimule le groupe
  • Il propose des outils adaptés à l’objectif de travail
  • Il formule les points de blocage et propose des issues pour faire avancer le processus
  • Il tient le processus jusqu’à l’atteinte de l’objectif

La place particulière du facilitateur

Il peut « faciliter » des séquences de travail pour d’autres équipes que la sienne, ou pour des groupes transverses.

Quand il intervient en tant que facilitateur, il n’a pas de posture hiérarchique.

Sa mission est cadrée et temporaire. Il intervient sur une séquence de travail. Il assume cette fonction, à la demande, en dehors de sa mission professionnelle habituelle.